Témoignage de Lucie

16 Oct Témoignage de Lucie

Durant ce Summer Camp Dieu a vraiment posé sa main, Dieu a permis que les liens de la servitude soient complètement brisés...

Coucou tout le monde !
Je voulais vous faire part de mon expérience avec Dieu vécue au summer camp cette année. Désolée pour le pavé mais c’est tellement grandiose ce que Dieu a fait ! Alors voilà pour mieux comprendre il faut retourner en amont : depuis l’enfance j’ai de très gros problèmes d’entente et d’harmonie avec ma mère, et cette joie de vivre ensemble s’est accentuée à l’adolescence où le gros clash est vraiment tombé. Les objets de la maison volaient plus entre nous que les paroles d’amour, toutes marques d’affection étaient rares, et je répondais à ses je t’aime d’un « moi aussi » sur un ton « cause toujours ». Ma mère s’est remise devant Dieu, me demandant pardon, mais ma personnalité douce et docile faisait que malgré les pardons je revenais à l’attaque, toujours plus amère et haineuse. A cela s’ajoute ma longue relation avec un homme étant loin d’être le fan n°1 de maman, (ni le n°1 des gentlemen d’ailleurs) profitant de ces faiblesses pour plus me retirer de ma famille et me garder plus pour lui.
Voilà, ça c’est pour le contexte.

En une fraction de seconde Dieu a relevé a béni a restauré des années de souffrance !

En novembre dernier j’ai perdu ma meilleure amie, une sensation de mourir avec elle intérieurement mais paradoxalement cette douleur a été pour moi le sujet de ma convertion. J’étais sûre d’arriver au summer camp convertie, baptisée, avec un feu de malade pour Dieu, je me prenais un peu pour la wonderwoman de l’Evangile vous voyez, la TTS en puissance (Tres Tres Spirituelle pour les intimes). Mais non, entre temps l’ennemi a cogné et quand il cogne, ça fait mal, d’autant plus quand tu tombes en plein dans le panneau. Un mois et demi avant lecamp cet homme que j’avais quitté lors de ma conversion est revenu, et je suis tombée, j’ai répondu à son appel, et quand tu donnes un ongle à l’ennemi il te prend le bras entier : c’est parti d’un appel allant crescendo d’une vitesse dont moi même j’étais face à ma chute libre, totalement impuissante et soumise à ce gars. Et là, mes relations avec ma mere qui s’étaient améliorées sont retombées à néant, la haine a repris le dessus dans ma vie, je me nourissais plus spirituellement, et pensais juste à partir, que Dieu ne voudrait plus de moi, que c’était fini. Je suis donc arrivée au summer camp anéantie, brisée et sale, mais toujours avec ce masque de tout sourire, pour tromper les amis. Mais les gens, Dieu on le trompe pas. Dieu voit tout Dieu entend tout et Dieu ne veut jamais te laisser sur le bord de la route, dans ta chute libre en train de te regarder et t’applaudir en disant « Teh tu m’as pas écouté ? Beh vas y trime toute ta vie maintenant » non ! Ça c’est des mensonges de l’ennemi ! Et durant ce summer camp Dieu a vraiment posé sa main, Dieu a permis que les liens de la servitude soient complètement brisés, que je puisse complètement quitter ce gars sans pertes et fracas; Il a permis que ma haine s’en aille et merci à ses serviteurs qui ont prié, combattu pour moi. Il a permis que ma rancoeur et mon non pardon s’envolent, que mes pensées de mort, que mon trou noir intérieur ne soit que du passé ! En une fraction de seconde Dieu a relevé a béni a restauré des années de souffrance ! J’ai pu appeler ma mère lui demander pardon et la pardonner, je lui ai dit je t aime, et une fois rentrée a la maison pareil j’ai pu lui dire en face que je l’aimais, chose que j’avais pas faite depuis au moins 10 ans.


Et vraiment merci Seigneur, car on ne repart pas de ce camp vide, atterrée. Dieu libère Dieu console, et vraiment je voulais vous témoigner de tout ça pour vous dire qu’on n’est jamais trop sale pour s’approcher de Dieu, on n’est jamais trop nulle ou trop écoeurante pour s’approcher de Dieu et lui demander pardon.


Voilà c’était une part de mon témoignage 🙂
Soyez bénis ! Merci Seigneur et un grand merci a ses serviteurs pour ce projet merveilleux.